Découvrir VINALES et sa région

Après avoir profité de La Havane, nous prenons la direction de l’Ouest de Cuba. Nous avions envie d’aller à Maria La Gorda, visiter les fabriques de cigares, faire des randonnées dans la vallée de Vinales, lézarder sur un Cayo mais il fallait faire des choix d’autant que nous n’avions que 3 nuits à passer dans la région. Notre choix s’est donc porté sur Vinales et sa belle vallée inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO et Cayo Levisa où nous souhaitions chiller pendant 24h.

Notre trajet entre La Havane et Vinales

Nous sommes partis à Vinales depuis La Havane en taxi. Nous empruntions donc une des rares autoroutes du pays. Mais attention tout est relatif :
– Besoin d’essence et la station service est de l’autre coté ? no soucy, on traverse le terre-plein central !
– Il y a 2×3 voix. Je me demandais pourquoi le taxi roulait surtout sur celle de gauche ? Tout simplement parce qu’il emprunte la voie la moins défoncée.
– Sur cette autoroute vous croiserez des voitures (normal) des camions (normal) des bus (normal), des vélos ( ?), des charrettes ( ?), des piétons ( ?!). Les bus s’arrêtent en plein milieu, généralement sous les ponts pour déposer les passagers. Du coup on croise beaucoup de monde en train de patienter sous les ponts.
– La vitesse est limitée à 100 mais je vous rassure si on atteint les 80 on est déjà hyper contents !
Nous avons mis un petit peu plus de 2h pour arriver à destination, trajet durant lequel les enfants n’ont fait que dormir (comme pour tous les trajets en voiture à Cuba).

1ere étape : Vinales (2nuits)

La Ville de Vinales

La première chose qu’on se dit quand on s’approche de Vinales c’est : qu’est ce que c’est VERT ! Et on se rend compte que finalement la verdure nous avait un peu manquée à La Havane. Ici, les rues sont larges, et bordées d’arbres et c’est bien agréable de trouver un peu d’ombre 😊

Vinales, Cuba

Vinales est une jolie petite ville mais architecturalement parlant on est loin, très loin de La Havane. La place du village est mignonne avec sa petite église. Elle est pleine de vie puisque c’est une zone wifi. Il y a un joli hôtel face à l’église.

Vinales, Cuba

La rue principale est bordée de jolies maisons coloniales, toutes très colorées. On s’imagine tout de suite sur le rocking chair à l’ombre de la terrasse en train d’observer le temps qui passe. Mais avec le tourisme qui s’est énormément développé dans la région, on peine à trouver une maison qui ne soit pas devenue soit une casa particular, soit un paladar.

Vinales, Cuba

Vinales, CubaVinales, Cuba

Vinales, Cuba

Il ne faut pas hésiter à s’éloigner de la rue principale et s’enfoncer dans les chemins coté nord. On s’éloigne ainsi de la zone touristique et cela nous permet de découvrir le Vinales plus rural.

Vinales, Cuba

Si à La Havane on a fait un bon de 50 ans en arrière, ici c’est un peu plus. Il y a beaucoup de charrettes, de bicytaxis, de carrioles tirées par des buffles… un peu plus d’authenticité qu’on est ravi de vivre.

La Vallée de Vinales

On vient à Vinales pour pouvoir admirer les paysages uniques que nous offrent les mogotes et les champs de tabac. Mais qu’est ce donc les mogotes? Ce sont de grosses protubérances d’origine karstique qui offrent un paysage unique ici à Cuba. Le matin à l’aube où le soir au coucher du soleil, la magie opère et ces jolies mogotes vous feront briller les yeux! Croyez moi je sais de quoi je parle 😉

Vinales, Cuba

Il y a plusieurs possibilités pour découvrir cette belle vallée : soit une randonnée soit une ballade à cheval. La première était certainement celle qui m’aurait le plus plu car elle permet d’aller davantage à la rencontre des gens mais elles sont souvent très longues et je n’étais pas sure que cela soit une partie de plaisir pour les enfants. La balade à cheval était un beau compromis d’autant que j’étais sure de voir les visages de mes loulous illuminés de joie. Par contre niveau sécurité il faut être confiant : les bombes n’existent visiblement pas ! Notre guide Miguel était super sympa surtout avec les enfants. Même P’tit boy a fait du cheval avec son papa, Princesse, elle, a eu l’honneur de monter avec Miguel.

Vallée de Vinales, Cuba

Vallée de Vinales, Cuba Vallée de Vinales, Cuba

Vallée de Vinales, Cuba

C’est notre casa qui nous a organisé notre excursion pour découvrir la vallée de Vinales. Le point de départ de la randonnée équestre se trouve à la ferme de tabac. la balade dure 4 heures… cela nous semble beaucoup mais bon on se lance…

Le temps passe toutefois très vite car nous faisons plusieurs arrêts au cours de la balade :

– Nous faisons un premier arrêt d’une vingtaine de minutes pour des explications sur la récolte et la fabrication du café ainsi que sur celle de rhum… avec bien sur une dégustation à la clef.

Vallée de Vinales, Cuba
– Le deuxième arrêt se fait au bord d’un lac où se trouve un petit café perdu au milieu de nulle part : pause rafraîchissement et tout ça… avec une vue incroyable sur les mogotes !

Vallée de Vinales, CubaVallée de Vinales, CubaVallée de Vinales, Cuba

– Un troisième arrêt nous mène à une tour d’observation qui nous offre un panorama splendide.

Vallée de Vinales, Cuba

La visite se termine par les explications sur la fabrication des cigares avec une dégustation pour ceux qui le souhaite.

Vallée de Vinales, CubaVallée de Vinales, Cuba

Nous avons énormément apprécié la balade malgré sa durée. Il faut dire que pour nous 4h cela faisait un peu long, surtout pour nos fessiers 😉. En revanche pour les enfants, ce n’était pas assez long ! Lol!

Cette prestation est très touristique. On s’en aperçoit uniquement lors du premier arrêt car il y a une multitudes de guides qui attendent les touristes pour transmettre leurs connaissance sur le café etc… A ce moment là on se sent un peu dans une petite usine mais c’est bien le seul moment je vous rassure :-). A contrario les paysages sont si grandioses, que dès que l’on s’éloigne, on se sent vite seuls dans cette immensité!

Je tenais aussi à vous préciser que les chevaux avaient l’air en bonne santé. Je ne m’y connais pas trop mais je ne les ai pas trouvé maigre comme ce que j’avais pu lire dans certains commentaires de forum.

La balade est super agréable. Quel que soit l’angle de vue, les mogotes offrent un tableau remarquable que l’on passerait des heures à observer, on est captivés… Le paysage est unique et cela vaut vraiment le coup d’œil même si avec deux enfants en bas âge, nous ne pouvons pas tout explorer. Le contraste entre le vert de la végétation et le rouge de la terre est saisissant et ces couleurs resteront gravées dans ma mémoire… du moins je l’espère ! 😉

L’hotel Los Jazmines

Pour la fin de la journée, nous prenons le taxi direction l’hôtel Los Jazmines, un hôtel d’état qui dispose d’une piscine et d’une vue imprenable sur les mogotes

Hotel Los Jazmines, Vinales, CubaHotel Los Jazmines, Vinales, Cuba

Inutile de vous dire que ce fût un pur moment de plaisir pour les enfant. On s‘est contenté de barboter dans l’eau pendant une bonne heure.

Hotel Los Jazmines, Vinales, Cuba

On sent bien que la piscine a vécue, l’eau n’était pas au top de la propreté. En revanche avec cette chaleur, quel bonheur de piquer une tête :-). Vous pouvez y passer la journée si vous le souhaitez ou tout simplement y boire un verre si la baignade ne vous tente pas. Si, en revanche, seulement le point de vue vous intéresse, vous pouvez admirer le panorama à l’extérieur de l’hôtel: une zone est aménagée dans ce but là.

Nous souhaitions visiter des fabriques de cigares, que ce soit à La havane ou à Pinar del Rio mais c’est impossible avec des enfants car les ouvriers fument en travaillant… Un de nos regrets de ce voyage.

2ème étape : Cayo Levisa (1 nuit)

Pour ce dernier jour dans la vallée, nous décidons de passer la journée à la plage sur un beau cayo. Il y a deux choix :
Cayo Jutias : le plus proche en distance mais pas du tout en terme de temps de trajet (comptez 2h minimum) : la route est tellement défoncée que beaucoup de taxis refusent de s’y rendre du coup le prix de la course grimpe pouvant atteindre les 70 CUC l’aller… La plage est parait-il splendide.
Cayo Levisa : celui-ci est accessible uniquement par voie maritime. Il faut se rendre à Puerto Esperanza. Comptez environ 1h de trajet : la première partie du trajet jusqu’à Palma Rubia est plutôt bonne et dure environ 30 minutes, Le port se trouve alors à une vingtaine de Kilomètres, on se dit qu’on y est bientôt et bien c’était sans compter l’état de la route! En fait on met 30 minutes minimum pour faire ces 20 derniers kilomètres. La route est très très abîmée par moment, la vitesse maximale doit être de l’ordre de 10 km/h! A ce stade ce ne sont pas des nids de poules mais d’autruche !!! (ok je sors…). A la suite de ce trajet, une traversée de 30 minutes vous attend pour atteindre les plages de rêve. Il y a 3 départs par jour : 10h, 14h et 18h

Nous avons fait le choix de profiter de Cayo Levisa car on souhaitait s’épargner un trajet compliqué. Et alors, à partir du moment où nous avons posé un pied sur le Cayo, la journée fût très difficile. Il faut dire que de passer du transat à la mer bleue turquoise cela demande beaucoup d’énergie ! lol ! Comme vous pouvez vous en douter nous avons passé la journée à lézarder, entre baignade, bronzette et construction de châteaux de sable. Pour nous ce fût une bonne journée de repos et inutile de préciser que les enfants ont fortement apprécié cette journée, d’autant qu’ils ont pu observer de nombreux Bernard l’Hermite 🙂 (les pauvres…)

Cayo Levisa, Cuba

Cayo Levisa, CubaCayo Levisa, Cuba

Contrairement à de nombreux touristes venus pour la journée sur le Cayo, nous avions décidé d’y rester une nuit. Et je dois dire que nous n’avons pas regretté notre choix car à partir de 17h30, la plage se vide, et du coup vous avez le Cayo pour vous tout seul !

Cayo Levisa, Cuba

Cayo Levisa, Cuba

Ici il y a un seul moyen pour se loger : l’Hôtel Cayo Levisa qui est un hôtel d’état… je vous en parlerai davantage dans un prochain article.
La nuit tombée, l’île a néanmoins un gros inconvénient : les moustiques ! La moitié de l’île est en réalité une mangrove, alors inutile de vous dire que les larves de moustiques doivent s’éclater dans cette eau stagnante. Résultat, si vous voulez profiter des extérieurs une fois la nuit tombée, badigeonnez vous de produits anti-moustique et ce dans les moindres recoins. Nous avions hésité à rester une nuit supplémentaire mais au vue de cet aspect là nous n’avons pas regretté notre choix d’y rester qu’une seule nuit.

Cayo Levisa, Cuba Cayo Levisa, Cuba

L’Ouest de Cuba ne nous a pas déçu! Bien évidemment on aurait aimé y passer un peu plus de temps pour pousser jusqu’à Maria La Gorda. Mais ce fut un très bon séjour avec de superbes rencontres donc c’est sans regret que nous quittons cet endroit pour partir vers de nouvelle découverte 🙂

où bien manger? :

A VINALES

  • La Cachurra:  sur la rue Cisneros proche de l’entrée du village. Un petit resto qui ne fait que des grillades et des frites maisons !! Inutile de vous dire la joie des enfants quand ils ont vu les frites servies sur la table !. les brochettes étaient excellentes et très copieuses : on a pris 2 plats pour 4 ! Comptez 30CUC environ.

La Cachurra, Vinales, Cuba La Cachurra, Vinales, Cuba La Cachurra, Vinales, Cuba

  • El Olivo: un restaurant de cuisine méditerranéenne où nous mangeons très bien… Le déjeuner nous a coûté 40CUC

El Olivo, Vinales, Cuba El Olivo, Vinales, Cuba El Olivo, Vinales, Cuba

Désolé pour les assiettes à moitié vide mais on avait faim 😉

A CAYO LEVISA

Sur le Cayo Levisa, il y a deux restaurants:

  • Le principal, proche de l’entrée: nous n’avons mangé que des bocadillos et je dois dire que ce n’était pas top du tout! Heureusement l’emplacement, les pieds dans le sable rattrapait ce désastre culinaire.Et tout ça pour 28 CUC!

Hotel Cayo Levisa, CubaHotel Cayo Levisa, CubaHotel Cayo Levisa, Cuba

  • Le deuxième un peu plus loin est correct. Il est situé dans la zone des bungalows. Il est beaucoup plus petit et il faut réserver sa table. Il s’agit d’un buffet et de grillade et nous avons plutôt bien manger avec en prime vue sur un superbe coucher de soleil 🙂

Hotel Cayo Levisa, Cuba Hotel Cayo Levisa, Cuba

Où boire un verre? 

  • Ciné Café: pourquoi ? pour son Wifi et ses excellents cocktails à 1,80 CUC !!! L’eau est plus chère !! Il est situé sur la Calle Fernandez.

Où dormir?

Nous vous donnerons toutes les infos sur nos hébergements dans un article qui leur sera dédié.

Que faire?

  • Balade à cheval dans la vallée de Vinales : 50 CUC pour nous 4, aller/retour en taxi inclus.
  • Piscine de l’hotel Los Jazmines : Elle ferme à 18h. En arrivant à 16h30 ils nous ont fait payer que 3 CUC par adulte (les enfants n’ont pas payé). Le taxi pour y aller nous a couté 10 CUC aller/retour

Autres articles sur Cuba:

Cet article vous a plu? Alors épinglez-le sur Pinterest!

 

Author Bio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*