En piste à VERBIER!

Salut à tous, après Chamrousse en Février, direction Verbier….

Autant vous dire qu’en partant fin Mars à Verbier je ne m’attendais pas à avoir des conditions de rêve… et pourtant, arrivé là-bas, nous avons eu des conditions exceptionnelles, toutes les nuits il tombait 30 cm de poudreuse et le matin c’était le jackpot (bien que un peu bouché par endroit).

Verbier n’est pas une station traditionnelle avec des pistes damées au cordeau de bon matin, c’est une station qui est très orientée freeride, donc vous trouverez effectivement des pistes classiques, mais vous trouverez également de nombreux espaces non damés. Pour préparer correctement votre session, je vous conseille de bien étudier le plan des pistes. Toutes les pistes en jaune sont des espaces de freeride, pour se repérer il faut suivre les balises comme sur une piste classique sauf que la balise marque le centre du chemin à suivre alors que les pistes classiques sont encadrées par les marquages. Autre différence, il n’y a pas de pistes vertes, bleues, rouges ou noires, ici seulement 3 niveaux de difficultés: facile, intermédiaire et difficile.

En prenant une benne pour se faire monter en haut de la station de bon matin, vous pouvez vous retrouver perché en haut d’un sommet sans savoir de quel coté il faut descendre… c’est ainsi que j’ai commencé ma journée de samedi, pensant reconnaître une télécabine prise quelques années plus tôt, je me suis retrouvé en haut du Mont Gelé, le temps que je comprenne la situation j’étais tout seul et je me suis donc lancé sur le couloir en direction des lacs de Vaux, je pense que cette seule descente m’a coupé les jambes pour la journée. A chaque virage, une coulée se déclenchait devant ou derrière moi. Une fois la partie la plus technique de la descente passée, je me suis retrouvé sur le domaine des lacs de vaux qui est beaucoup plus cool.

DCIM100GOPRO

Autre descente un peu moins technique, entre Chassoure et Tortin (toujours freeride), pour profiter du joli paysage et se faire remonter au col des gentianes par une benne géante. Clairement les infrastructures de cette station sont énormes et modernes. On peut ensuite se faire la longue descente du col des Gentianes jusqu’à la Chaux (au passage jetez un coup d’œil au bec des Rosses et imaginez vous en plein freeride world tour).

 

 

 

 

 

Pour les débutants, la zone de la Chaux est assez sympa car elle permet de profiter de cette petite vallée et de ses nombreuses pistes super accessibles. La descente vers la station est également tranquille. Cependant, le niveau des pistes était trop difficile pour ma mini rideuse qui avait en tout et pour tout 3 h de piste derrière elle. Il a fallu ruser pour pouvoir lui faire faire quelques descentes car à Verbier le niveau des pistes est un cran au dessus de ce qu’elle connait, je suis donc monté avec elle en haut de Carrefour pour descendre vers Medran ou alors, toujours depuis Carrefour, on peut prendre la piste « La Rouge » et descendre vers le célèbre after ski du même nom, ou bien déchaussez et prolongez la session sur le golf au milieu des habitations, mini rideuse était super contente de la ballade.

DCIM100GOPRO

Dimanche matin, rendez vous à 9 h sur les pistes pour se faire balader par des potes saisonniers, 30 cm de poudreuse fraîche sur les pistes, on commence par descendre vers le lac des Vaux et à faire quelques freerides. Après quelques heures à s’amuser dans la poudreuse, je retrouve un autre ami vers midi aux Ruinettes et là les choses sérieuses ont commencées: on retourne en haut du Mont Gelé pour cette fois descendre un couloir en direction de La Chaux, puis nous sommes repartis vers l’Attelas pour redescendre via les Crétes sur le Col des Mines, et donc vers Médran. 5 h de ride non stop ont eu raison de moi, les images que je garde dans la tête seront présentes à tout jamais, merci olaka pour la ballade dans ton jardin (et les quelques shoots).

Le dernier jour, l’événement tant attendu a enfin eu lieu, la finale du World Freeride Tour que nous attendions depuis 2 jours. Départ pas assez tôt le matin de Médran, 2 h pour monter au Col des Gentianes (note pour la prochaine fois: partir avant 9 h) et voir les freerider s’élancer depuis le Bec des Rosses et sauter les barres rocheuses. Impressionnant, magnifique et génial, dernières images de la montagne gravées dans la tête avant le retour sur Paris et le lancement de la saison d’été. Vivement le prochain voyage.

 

 

 

 

 

En Bref, Verbier est une station géniale pour tous les passionnés de Freeride, surtout si la neige est au rendez-vous. Comme l’a déjà dit Auré dans son article il vaut mieux prévoir un bon budget pour pouvoir se faire plaisir car la vie sur place coûte cher, personnellement j’avais pris un forfait 4 Vallées pour 3 jours mais je ne suis resté que sur Verbier, donc n’ayez pas les yeux plus gros que le ventre, le domaine de Verbier est déjà super intéressant pour un gros week end.

Dernier point sécurité, nous sommes tout petit face à la montagne et freeride = danger, donc ne sortez que si vous êtes équipés (Arva et éventuellement airbag).

Verbier fin

Autre article sur Verbier:

Cet article vous a plu? Alors épinglez-le sur Pinterest!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*